Carton plein pour Gregory Segers et Lamo Racing

Greg 1
03/10/2018
2 victoires en FR 2.0 pour Greg. Le leader du championnat n'est plus qu'à 2 points !

La saison de Formule Renault se poursuit de manière particulièrement positive pour le Français Grégory Segers, qui vient de remporter deux courses de manière consécutive sur le circuit de Navarra dans le Challenge Monoplace de la Série VdeV. De plus en plus à l’aise au volant de sa voiture de l’écurie Lamo Racing, il confirme tous les espoirs placés en lui par ses partenaires, son équipe et la structure Driving Koncept, qui suit de près cet espoir français. Avec son talent qui ne cesse de s’affiner à chaque course, Grégory Segers est revenu à deux petits points du leader au Championnat.

Grégory, tu attendais avec impatience cette rentrée sportive, comment l’as-tu abordée?

“Après mon succès fin juin à Dijon, j’espérais vraiment ajouter une nouvelle victoire lors de cette épreuve à Navarra, dans le pays basque. Ce cinquième des sept meetings 2018 avait la particularité d’être coefficient 2. Il était donc primordial d’inscrire le maximum de points, puisque ceux-ci étaient doublés, et si possible davantage que Nicolas Varrone, mon principal adversaire. Dans cette optique, mon coach David Zollinger de Driving Koncept a organisé des tests cet été sur le circuit de Lédenon pour mieux me préparer à cette échéance. Ce fut à nouveau un moment très enrichissant.

                                                           Greg 2

Ton début de meeting a t-il répondu à tes attentes?

Avec l’encadrement de l’écurie Lamo Racing, nous avons mis à profit les essais du vendredi pour préparer la séance de qualification et les deux courses, malgré le fait de n’avoir pas pu monter de pneus neufs, faute d’un budget suffisant. Pourtant, j’ai réussi à réaliser de très bons temps, ce qui m’a rendu plutôt optimiste pour la journée de samedi. En qualification, j’ai tenu un excellent rythme, occupant la pole position durant de longues minutes, avant de me faire coiffer pour seulement 3 centièmes. C’était un peu rageant, mais j’ai quand même gagné ma place en première ligne pour les deux courses.

Racontes-nous ces deux courses, qui se sont transformées en autant de victoires !

Dès le début de la Course 1, je me suis placé dans le sillage de Nicolas Varrone, le mettant sous pression dans les premiers tours. Puis, je le suis montré plus pressant, avant de le passer à la fin du premier tiers de course. On s’est croisé, recroisé, mais j’ai réussi à prendre l’avantage et à rapidement creuser l’écart. A l’issue des 18 tours, j’ai franchi l’arrivée en vainqueur avec plus de 12 secondes d’avance. J’ai bien suivi les conseils de mon coach de Driving Koncept et de l’équipe. Je dédie cette victoire à mes mécaniciens, notamment l’un d’entre eux qui a trouvé une vis dans un pneu en allant sur la prégrille, ce qui aurait pu avoir de graves conséquences. Heureusement, on a pu changer ce pneu juste avant la course!

As-tu dominé la Course 2 de la même manière?

Oui, j’ai même gagné avec plus de 15 secondes d’avance, en prenant d’entrée le meilleur départ. J’étais vraiment très concentré sur mon objectif, déterminé et à l’aise dans ma monoplace. Monter deux fois de suite sur la première marche du podium dans la même journée, c’était génial ! Je veux vraiment remercier tous ceux qui m’encadrent et mes partenaires pour cette super saison. Désormais, je ne suis plus qu’à deux poins de Nicolas Varrone au classement provisoire du championnat, avec un décompte plutôt favorable. Tout se jouera lors des deux dernières épreuves début octobre au Mans et début novembre à Estoril, au Portugal. J’ai déjà hâte d’y être pour jouer le titre.”

                                                           Greg 3